Nouveaux dossiers en ligne

Deux nouveaux dossiers à découvrir sur le site de la librairie…


LE PRINTEMPS DES POÈTES

Pour sa douzième édition, le Printemps des Poètes met les femmes à l’honneur. L’occasion de vous faire découvrir la sélection préparée par tous les libraires de Dialogues…

Présenté par Dominique Blanc

Je suis tombée en poésie comme on tombe en amour : coup de foudre. C’était René Char. Les lectures avec Michel Piccoli.
L’aventure sur les routes dura 10 ans.

« Les femmes sont amoureuses
et les hommes sont solitaires.
Ils se volent mutuellement
la solitude et l’amour. »

Vint « le livre de l’intranquillité » : choc absolu. Pessoa et ses soixante-dix hétéronymes. Puis Mahmoud Darwich en personne, à l’Odéon (accompagné de Didier Sandre). Récitant lui-même ses propres poèmes.
Mais la tempête véritable : ce fût Marina Tsvetaïeva. C’est une libraire qui me la présenta dans une de ces magnifiques et trop rares librairies où il existe encore un rayon poésie. Sous son enveloppe de gaîté et de feu, elle dit être invulnérable sans âge et sans visage. « Rien ne peut surpasser la joie avec laquelle j’abandonne mon cahier pour un être humain, sinon la joie avec laquelle j’abandonne un être humain pour mon cahier. »
À l’autre bout de la planète, une «dame blanche» dépeinte par Christian Bobin : la grande Emily E. Dickinson. – «Si je lis un livre et qu’il rend mon corps entier si froid qu’aucun feu ne pourra jamais le réchauffer, je sais que c’est de la poésie. Si je ressens physiquement comme si le sommet de ma tête m’était arraché, je sais que c’est de la poésie. Ce sont les deux seules façons que j’ai de le savoir. Y en a – t – il d’autres ? »
Cette année 2010, nous allons fêter les femmes poètes. Au centre Beaubourg, en 2009, on exposait des artistes femmes : « Elles ». Que ce passe-t-il donc en ce moment? Les prochaines décennies seraient-elles enfin toutes entières consacrées au génie féminin ? Magnifique, ce serait !

__________

liens complémentaires :

LA MAISON D’ÉDITION ALLIA.

À travers une collection de titres à petit prix qui se dévorent comme  de gelly belly, au goût parfois bien acidulé …

[ici]

Et une surprise sous forme de cadeau …

__________

liens complémentaires


Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s