Chroniques des lecteurs et clin d’oeil

Une sélection toujours réductrice des chroniques et livres conseillés par les lecteurs Dialogues croisés…



Le permier grand coup de coeur partagé par Mirotaine est  La grand-mère de jade, de Frédérique Deghelt paru aux Éditions Acte Sud.

« Etait-ce si utopique de croire en cette réunion des deux âges de nos jours? Qu’importe, j’ai appris beaucoup en compagnie de Jade et Jeanne. Leurs confidences dans cet appartement parisien, sur fond des Variations Goldberg de Bach ont illuminé mes moments de lecture. Frédérique Deghelt offre un très bon roman et une jolie mise en abyme de l’écriture. »

_________

__________

Ana et Tinelire vous proposent Le Kabbaliste de Prague De Marek Halter, « Un récit réellement foisonnant d’anecdotes historiques, d’un grand intérêt , un grand champ de réflexions qui s’offrent à nous grâce à de très nombreux passages très instructifs.
David Gans et Eva , les personnages principaux m’ont entrainé dans leurs pérégrinations sans un seul moment d’absence ; et les écrits de Marek Halter restent encore bien présents dans mon esprit. Le Golem m’aura enchanté !
 »

__________

__________

Yvon – de retour du salon policier de Penmarc’h, vous invite à re-découvrir Chat sauvage en chute libre de Mudrooroo, publié aux Éditions Asphalte et ouvrage clé de la littérature Australienne, « Un livre très intéressant, car en plus de parler de la sortie de prison d’un homme qui est un genre littéraire assez courant, Brendan Behan pour appartenance à l’I.R.A. ou les américains Ed Buncker ou Chester Himes, l’autre attrait de ce récit est la place des aborigènes dans la société australienne, et leur longue exclusion. C’est à mon goût l’aspect le plus important de ce livre, car il présente une réflexion sur la société australienne dans les années 1960 avant que certaines lois en faveur des aborigènes fassent changer un peu les choses et redonnent une certaine fierté aux premiers habitants de ce vaste pays. Une préface de Tom Thompson et une postface de Stephen Mueke sont très utiles pour situer l’importance de ce livre dans l’histoire de la littérature australienne.« ….

__________

__________

Little Bird, roman, sélectionné par les libraires de Dialogues dans le cadre du dossier Noël 2009, spécial Polar, vous est conseillé par Gwenaelle. « Craig Johnson, le « père » de Longmire, prend son temps pour raconter cette première histoire avec le shérif en personnage principal. Si la nature est présente, elle ne tient pas le devant de la scène, comme dans les romans de Tapply. Ici, ce sont surtout les personnages qui sont importants. Avec leur passé, leurs idéaux, leur désirs refoulés.« …

__________

__________

Poster un commentaire

Classé dans De la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s