Mercredi 12 mai, à la maison

Parler du texte c’est rouvrir des vannes. Et moi je voudrais ne rien dire, ne rien dire, et j’en dis quand même.

Poster un commentaire

Classé dans Auteur(e) en résidence : Anne Savelli, Auteurs invités sur ce blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s