L’homme qui arrêta d’écrire

L’homme qui arrêta d’écrire. Roman
Marc-Edouard Nabe

Chacun pris aux pièges de ses petites médiocrités quotidiennes. Personne n’échappe au jeu de massacre, comme d’habitude tout est vrai, un livre qui n’aurait jamais pu être publié chez aucun éditeur en l’état. Vous pensez, une coupe par pages, combien de nègres pour le livre noir de Nabe? En ces temps de virtuel généralisé, c’est un monde en contraire suréalisé qui nous est donné. C’est très drôle, les références littéraires sont nombreuses comme d’habitude chez Nabe (Joyce, Dante, Céline…). On retrouve avec bonheur le Nabe du Journal ou du Bonheur justement, qui sème ses farces et attrapes, ses espiègleries. Des scènes d’anthologie comme celles entre autres au Palais de Tokyo, du journal unique pour la presse ou avec Julien Doré, Alain Delon… On citerait tout, comme dans le cochon, tout est bon (sauf peut-être avec les passages du Libre Penseur qui nous bassinent un peu, mais c’est sans doute exprès). Une fois refermé, on a envie de remettre le couvert une nouvelle fois. A laisser décanter et à reprendre dans quelques temps. Bref une semaine de lecture jubilatoire comme on n’a rarement l’occasion d’en faire. Le livre diffusé directement par l’auteur sur un site internet en pied de nez à tous les éditeurs. Auto-publication de qualité médiocre? Vous voulez rire, le livre est splendide avec une attention toute particulière sur la composition! Mille lecteurs, Nabe? C’est clair qu’avec ce livre, il met dans le mille. Qu’on se le dise, Marc-Edouard Nabe est de retour, et quel retour…

Hervé Bienvault, lecteur

2 Commentaires

Classé dans La lecture du jour

2 réponses à “L’homme qui arrêta d’écrire

  1. lu et approuvé !
    ps – je découvre ce site qui bien que commerçant, me semble… alléchant, j’y reviendrai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s