Le Prix Soroptimist ?

Terre des affranchis de Liliana Lazar vient de recevoir le prix Soroptimist de la romancière francophone. Il a reçu par ailleurs de nombreux autres prix :  le  prix Algue d’Or 2010, du premier roman de Sablet 2010,  Première 2010 (Radio Télévision Belge Francophone), le prix du premier roman de l’université d’Artois 2010, le prix Lucioles 2010 (librairie Lucioles à Vienne), Bourboulenc 2010 (librairie Mots et Compagnie et Cultura Carcassonne), Peindre en Provence 2010, prix 2009 des lecteurs de l’Armitière (librairie l’Armitière à Rouen) et mention spéciale du jury du prix littéraire des Grandes Écoles….

__________
Origine de ce prix

L’originalité de ce prix réside dans la composition de son jury formé par les membres de clubs Soroptimist répartis sur tout le territoire français, Métropole et DOM-TOM.

À sa création en 2002 par le Club de Grenoble, le Prix Soroptimist de la Romancière Francophone répondait au souhait de promouvoir la francophonie.
Au fil des éditions, les clubs de l’Union Française, de plus en plus nombreux, ont rejoint les deux clubs grenoblois dans cet itinéraire littéraire.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s