Jeudi 17 juin, dans le métro, ligne 2. Le journal d’écriture d’Anne Savelli.

C’est la journée des signatures pour la presse chez Stock. Temps gris et doux, la rotonde sous échafaudages et, face à moi, une dame souriante qui ressemble à Marguerite Duras (mais plus jolie). Travaux à Stalingrad (tout un quartier se construit), hommes nombreux à La Chapelle. Colorine, toujours là. Fenêtres du squat idem.

 

Suit quelques brouillons de dédicaces, des ratures, des adresses.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Auteur(e) en résidence : Anne Savelli, Auteurs invités sur ce blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s