Dans la nuit brune, Agnès Desarthe

[Le livre]

C’est une fable, c’est une histoire inventée. L’homme en question Jérôme, la cinquantaine, s’ouvre à la pensée off, des bribes d’images, des phrases qui poussent toutes seules dans la tête, des éclats de lucidité : ces petites miettes de réflexions valent d’être notées. C’est la métonymie qui le mène, d’une métonymie à l’autre, des brins de vie nous touchent à l’intérieur d’une histoire improbable. Une petite main se glisse dans une main d’adulte, on est au cœur de la forêt, un couple d’adultes se promène et la femme sent la fraîcheur, la douceur incomparable de la menotte d’un garçon de trois ans. On dira, c’est un « enfant trouvé ». Maintenant il a cinquante ans et sa fille de dix-huit vient de perdre son amoureux, sa moto a pris feu. Jérôme est désemparé, juste un peu plus que d’habitude, L’enterrement du garçon est l’occasion à son ex-femme de débouler. Les cinquantenaires en savent trop sur tout, fatigués du désir et de l’amour, se donnant des « ma chérie » et du « mon grand » en copains, encore amants à l’occasion, une couche de faux savoir sur l’expérience de la vie et d’égarement plat. Lui, il se ressource en se roulant dans les feuilles de la forêt, en grattant le sol, en dévalant les pentes humides, c’est son jardin secret, personne ne sait qu’il est « un enfant trouvé ». La fable tourne au polar, la recherche de ses origines, la culpabilité éventuelle de sa fille dans la mort de son amoureux, des prises de tête de parano. On apprend grâce à un ex-flic homo que Jérôme porte un prénom fabriqué avec les prénoms d’enfants morts en déportation. L’enfant trouvé devient l’enfant caché, on ne sait rien de ses géniteurs, ses parents adoptifs sont rescapés de la Shoah. Il s’aperçoit enfin qu’il a une fille, la sienne, et qu’il l’aime pour de vrai.

Tous les thèmes de notre époque sont présents.

Marie-Magdeleine Lessana, auteur et lectrice

Poster un commentaire

Classé dans Auteurs invités sur ce blog, Les chroniques de Marie-Magdeleine Lessana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s