Didier Daeninckx, le maître du roman noir

Relisez l’œuvre de Didier Daeninckx, désormais disponible en numérique chez publie.net. Et découvrez toute la collection publie.noir ici.

1 commentaire

Classé dans De la lecture, La lecture du jour

Une réponse à “Didier Daeninckx, le maître du roman noir

  1. DE KERDREL SOPHIE

    La séparation de Colombe Schneck,
    qui aborde sur fonds de souvenirs, les thèmes de la guerre de 39-45 et l’extermination des Juifs mais aussi et surtout dans son ouvrage le poids et les conséquences du choix des mères…qu’est-ce donc ?
    Lors des campagnes d’extermination des Juifs, il vous fallait avoir la chance d’être dans la bonne file si vous vouliez ne pas être fusillé tout de suite, et quand l’appel vous obligeait à avancer vers votre destinée, droite ou gauche, vivre ou mourir, les enfants ou les vieux se sacrifiaient pour que vivent les mères. En effet, certains enfants comprenaient qu’ils n’avaient aucunes chances de survie, et qui plus est, que leurs mères allaient mourir si elles tenaient un bébé ou un enfant en bas-âge dans leurs bras, les grands-parents se faisaient le même discours, alors tacitement, dans le silence chacun faisait son devoir…les mères choisissaient la vie, elles pouvaient tout recommencer si elles survivaient à ce chaos, et perpétuer les traditions, le nom, la famille. Alors oui, elles avançaient et acceptaient de laisser derrière elles leurs enfants, leurs parents, mais après. C’est ce que tente de nous expliquer l’auteur, de nous faire ressentir le poids des non-dits de sa famille, sa quête pour découvrir qui est Salomé et pourquoi elle a été sacrifiée.
    Le livre nous permet de réfléchir et de nous arrêter là aussi sur la vie et les choix qui s’offrent à nous, c’est aussi un récit sur l’horreur de la guerre et la violence terrible faite à l’encontre des Juifs, d’êtres vivants, d’enfants, d’adultes et de vieillards, ce sont les atrocités perpétuées au nom d’idéaux dirons-nous. Il est à découvrir parce que le sujet du choix des femmes est une ouverture singulière au problème Juifs mais c’est tout. C’est un témoignage confus et personnel qui aurait demander plus de recherches et moins d’implication.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s