Archives de Catégorie: Des rencontres

Retour sur la Nocturne

La nocturne du 27 juin dernier à la librairie a été l’occasion de bien des rires et émerveillements, grâce à la Compagnie de l’Arbalète.

Grâce aux très belles photos de Caroline, nous avons la joie de partager ce moment avec vous…

Poster un commentaire

Classé dans Des rencontres

Une nocturne à la librairie

Que se passe-t-il mercredi soir à la librairie ?
Le mercredi 27 juin, nous aurons le plaisir d’accueillir Sergio Dalla Bernardina, professeur d’ethnologie à l’université de Bretagne Occidentale, qui nous présentera son ouvrage « L’appel du sauvage. Refaire le monde dans les bois » (éd. PUR). C’est à 18h.


Et ensuite ?

Ensuite, la librairie Dialogues participe à la Nocturne organisée par les Vitrines de Brest.
Entre 19h et 21h, vous pourrez croiser dans nos rayons les personnages atypiques et surprenants de la Compagnie de l’Arbalète, profiter de notre braderie d’été, ou encore participer à un jeu-concours.
A gagner : des places de cinéma, des repas au restaurant, des bons d’achat…

Et encore après ?
De mon côté, je vais sans doute rentrer et me plonger dans un bon livre (les derniers conseils des lecteurs sur notre site Internet font furieusement envie !).
En tout cas, la librairie fermera à 21h et la nuit ne fera que commencer… Bonne soirée !

1 commentaire

Classé dans Des rencontres

Les rencontres d’octobre à Dialogues

Jean Rolin, Sorj Chalandon, Michel Schneider, Emmanuel Todd, Nathalie Skowronek (dont, faut-il le rappeler, le « Karen et moi  » a fait l’unanimité à la librairie) seront des nôtres prochainement à la librairie.
L’été indien est encore plus beau que prévu à Brest en ce début d’automne !
Pour consulter le programme complet de nos rencontres, c’est ici que ça se passe : https://www.librairiedialogues.fr/rencontres/a_venir/librairie/
A bientôt !

1 commentaire

Classé dans Des rencontres

Un livre, une rose

Connue sous le nom d' »Un livre, une rose », la Fête de la librairie indépendante se tient demain samedi 23 avril, le jour exact de la journée mondiale des droits d’auteur.

A l’occasion de cette manifestation inspirée d’une fête catalane organisée le jour de la Saint-Georges, nous offrirons (dans la limite des stocks disponibles) un petit recueil inédit baptisé L’éloge des cent papiers qui, à l’heure du numérique, met en valeur le papier à travers un lexique d’une centaine de mots empruntés à l’univers de l’imprimerie et de la typographie…

Pour en savoir plus : https://www.librairiedialogues.fr/rencontres/485/

1 commentaire

Classé dans Des rencontres

Dialogues avec Jean Rouaud

© C. Hélie / Gallimard

Le 28 février dernier, nous avons eu la chance d’accueillir Jean Rouaud à la librairie, pour une rencontre au sujet de son dernier livre, « Comment gagner sa vie honnêtement » (éd. Gallimard)

Comment gagner sa vie honnêtement est un texte autobiographique, qui inaugure un cycle intitulé : « La vie poétique-une histoire de France ».
Le projet ambitieux de Jean Rouaud est de restituer la vie de la société française de la deuxième moitié du XXe siècle à travers son itinéraire personnel, mêlant les faits réels, les anecdotes vécues, et les émotions poétiques, littéraires, esthétiques qui ont jalonné ce parcours. Il nous livre ainsi une peinture d’époque, minutieuse et colorée : la jeunesse dans l’Ouest pluvieux, les petits boulots, les modes vestimentaires, la contestation et les communautés, l’auto-stop, le refus du salariat (voir le titre, tiré d’une citation de Thoreau) et de la vie bourgeoise, les expériences amoureuses (compliquées pour un fils des provinces catholiques), la vie étriquée des désargentés dans une mansarde avec « la compagne des jours tristes », l’attrait de l’Extrême-Orient, le basculement du monde d’une civilisation rurale vers une urbanité déréglée, tout cela éclairé par la rencontre, à cinquante ans, de « la fiancée juive » dont l’amour fournit une clé aux errances passées.
Chateaubriand, Thoreau, Rimbaud, Kerouac, Cassavetes accompagnent ce récit charmant et sensible, dont le fil se déroule au gré des souvenirs, dans un désordre savamment orchestré. On se laisse ainsi porter par une voix intelligente et mélancolique, à travers les méandres d’un récit qui parvient à marier de façon très convaincante l’intime et le collectif.

Si vous n’avez pas pu être des nôtres ce soir-là, voici une séance de rattrapage en vidéo.

En version courte : http://www.youtube.com/watch?v=NHx7bGWkSkM

En version longue : http://www.youtube.com/watch?v=b8KskL9H7yo

Poster un commentaire

Classé dans Des rencontres, Voir et revoir

Interview de Claudie Gallay : L’amour est une île

Poster un commentaire

Classé dans Des rencontres, Voir et revoir

De quoi la Palestine est-elle le nom ?

Une rencontre exceptionnelle

Directeur adjoint du Monde diplomatique et spécialiste du Proche-Orient, Alain Gresh est ce soir à 18H00 au café de Dialogues pour une rencontre passionnante autour de son nouveau livre : de quoi la Palestine est-elle le nom ?

Un livre

De quoi la Palestine est-elle le nom ?
Alain Gresh
Les liens qui libérent

Dans ce livre à la fois historique et politique, Alain Gresh l’auteur de « Israël Palestine », vérités sur un conflit, poursuit sa réflexion. Pourquoi ce conflit est ainsi au coeur du monde ? Que signifie t-il ? Que symbolise t-il ? Un livre brillant qui parle de blessures, de mémoires qui s’entrechoquent, de carrefour de civilisation, mais également des oeillères de nombres d’intellectuels quand il s’agit de le mettre en perspective ou de le penser.
Pourquoi la Palestine suscite-t-elle de si furieuses polémiques ? Pourquoi ce conflit autour d’un territoire qui a perdu son importance stratégique et qui ne contient pas une goutte de pétrole, soulève-t-il de si dévastatrices passions ? La Palestine est-elle le nom d’un nouvel antisémitisme qui n’ose dire son nom ?

Longtemps, l’histoire de la Palestine s’est limitée à celle, tourmentée, du peuple juif aspirant, après deux mille ans d’exil, à retrouver une patrie. Pour les autochtones, en revanche, elle se résume à une spoliation, spoliation qui perdure et qui rappelle, de l’Asie à l’Amérique latine, en passant par l’Afrique, une oppression pas si ancienne.

Ce livre veut remettre la Palestine dans le contexte de cette mutation de la scène internationale. Tout en rappelant le lien entre ce territoire et « la question juive », il cherche à modifier radicalement notre perspective sur le conflit, changement indispensable si l’on veut, demain, aboutir à une solution.

Goodies – Archives

Poster un commentaire

Classé dans Des rencontres